Germination graines de cannabis

Pourquoi mes graines ne germent-elles pas ? Grâce à notre guide de dépannage de la germination, vous pouvez découvrir pourquoi vos graines de cannabis ne germent pas. Évitez ces erreurs de germination et démarrez votre culture en beauté !

A moins que vous n’utilisiez des boutures, la culture de l’herbe commence par la germination des graines. Si vos graines ne germent pas, pour quelque raison que ce soit, votre culture se terminera avant même que vous ayez eu la chance de commencer. Mais si vous connaissez les raisons des problèmes de germination, vos chances de prendre un bon départ augmenteront considérablement !

Réussir la germination des graines de cannabis

Il y a beaucoup de choses qui peuvent empêcher la germination des graines de cannabis. Voici quelques-unes des raisons les plus courantes pour lesquelles vos graines peuvent ne pas “sortir” :

  1. MAUVAISES GRAINES >> Avez-vous beaucoup de “semences mystères” de vos sources locales ou avez-vous conclu un “marché” de semences avec un fournisseur inconnu sur Internet ? Dans ce cas, il y a de fortes chances qu’elles ne germent pas.  Pour commencer à cultiver, acheter des graines de cannabis de qualité est la meilleure chose que vous puissiez faire. Non seulement votre taux de germination sera plus élevé, mais vos plantes pousseront aussi plus sainement, avec de meilleurs résultats au moment de la récolte.
  2. UN STOCKAGE INADÉQUAT >>Tout comme les aliments, les semences sont des organismes vivants qui doivent être conservés correctement, sinon ils se dégradent, meurent ou ne germent pas. Lorsque vous stockez vos semences, gardez-les à l’abri de la lumière, des températures extrêmes et de l’humidité. Une armoire sombre avec des températures stables fera l’affaire. Pour une conservation à long terme, mettez les graines dans un récipient hermétique et conservez-les au réfrigérateur.Pour plus d’informations sur la manière de stocker correctement vos graines de cannabis, consultez notre blog sur la manière de stocker les graines.
  3. MANIPULER LES SEMENCES À MAINS NUES >> Manipuler des graines de cannabis à mains nues peut les contaminer avec toutes sortes de substances nocives telles que des bactéries et des champignons. Malheureusement, les semences et les plants sont particulièrement vulnérables à ce type d’agents pathogènes nocifs.Pour ne pas endommager les graines, évitez les manipulations inutiles. Utilisez des gants propres et des pinces désinfectées ou quelque chose de similaire. Cela permettra de réduire considérablement le risque de contamination des semences.
  4. SEMENCES ENTERRÉES TROP PROFONDÉMENT OU PAS ASSEZ PROFONDÉMENT >> Si vous plantez directement dans le sol, n’enfouissez pas les graines trop profondément. S’ils sont trop bas, ils n’auront pas accès à suffisamment d’oxygène et l’humidité du sol peut les faire pourrir. De même, si vos graines sont trop près de la surface, elles risquent de se dessécher avant de germer ou de sortir de la graine sans se débarrasser de sa coquille. La bonne méthode consiste à placer les graines à une profondeur d’environ 0,5 à 1 cm et à les recouvrir d’un peu de terre.
  5. LA TERRE ET LE TERREAU NE SONT PAS NEUFS OU STÉRILISÉS >> Parmi les principaux facteurs inhibant la germination des graines, on trouve les champignons. Le sol ancien, réutilisé et non stérilisé, contient probablement des moisissures et d’autres organismes nuisibles tels que des bactéries et des insectes. Vos graines peuvent ne pas germer du tout ou peuvent émerger du sol mais mourir quelques jours plus tard. Les semis peuvent soudainement se plier et devenir marron à l’état flétri. Une trop grande quantité d’eau, un mauvais drainage ou un manque de ventilation augmentent également les chances de ne pas germer. Solution : plantez vos graines uniquement dans un mélange stérilisé (ou nouveau) qui ne contient pas ces organismes nuisibles. Mais votre substrat n’est pas la seule chose que vous devez surveiller. Vous devrez également vous assurer que vos conteneurs sont propres, car ils peuvent contenir des moisissures et d’autres agents pathogènes dangereux. Si vous rencontrez des problèmes avec des champignons pendant la germination, il est préférable d’enlever les semences et le milieu de culture contaminés et de recommencer.
  6. TROP D’HUMIDITÉ >> Si le substrat se draine mal, l’excès d’eau empêchera les graines d’accéder à l’oxygène et favorisera la croissance fongique. Vous pouvez améliorer le drainage de l’eau de votre sol en ajoutant un peu de perlite. Veillez également à ce que les récipients soient toujours munis de trous dans le fond pour permettre à l’eau de s’écouler. Si vous utilisez un couvercle pour retenir l’humidité, assurez-vous qu’il y a des trous ici aussi. Soulevez-le fréquemment pour permettre un échange d’air. Retirez le couvercle dès que votre plante a perdu sa coquille.
  7. PAS ASSEZ D’HUMIDITÉ >> En gardant cela à l’esprit, les graines ont besoin d’humidité pour germer. Maintenez le sol humide mais pas mouillé. La meilleure approche est d’utiliser un pulvérisateur manuel avec un réglage fin. Utilisez un germoir ou un film transparent pour éviter que le sol ne se dessèche.
  8. LES SEMENCES ANNEXÉES >> Certains producteurs aiment faire germer leurs graines dans un verre d’eau. Bien que cette méthode soit techniquement réalisable, les graines risquent de se noyer si elles restent trop longtemps dans l’eau. Les graines ont besoin d’un bon apport en oxygène pour pousser. Il est préférable de faire germer les graines directement dans le sol.
  9. LAISSER LES GRAINES GERMER TROP LONGTEMPS >> Si vous laissez vos graines germer trop longtemps, il sera difficile de les transplanter en toute sécurité. La raison en est que plus les racines sont exposées longtemps à l’air et à la lumière, plus elles risquent d’être endommagées. En outre, plus la racine pivotante est longue, plus le risque de dommages accidentels lors de la transplantation est élevé. Surveillez les graines et les transplants lorsque la racine pivotante mesure au maximum 1 à 2 cm.
  10. LA MAUVAISE QUALITÉ DE L’EAU >> L’eau du robinet peut être bonne pour les plantes de cannabis adultes, mais elle peut être un problème pour les graines et les semis. L’eau du robinet contient du chlore, du fluorure et des sels qui peuvent être nocifs pour la croissance saine et peuvent aussi empêcher totalement la germination des graines. Utilisez de l’eau en bouteille pour la germination. Si vous devez utiliser l’eau du robinet, remplissez un seau d’eau chaude et laissez-le reposer dehors pendant une journée. Cela permet au chlore de s’évaporer, l’eau est donc plus sûre à utiliser pendant la germination.
  11. TEMPÉRATURE TROP ÉLEVÉE >> Des températures excessivement élevées dans l’environnement de germination peuvent entraîner une croissance lente et rabougrie, ainsi qu’un assèchement du sol. La température optimale pour la germination des graines est de 20-25°C. Si vous germez à l’intérieur et que les températures sont trop élevées, essayez de les rafraîchir avec des ventilateurs ou en ouvrant les fenêtres. Si le problème persiste, envisagez d’installer un climatiseur dans votre chambre de culture pour maintenir la température à un niveau acceptable.
  12. TEMPÉRATURE TROP BASSE >> De même, lorsque les températures sont trop basses, toute une série de problèmes peuvent survenir, notamment l’incapacité des graines à germer. Les températures froides augmentent également le risque de maladies des plantes. Que faire ? Si vous voulez cultiver à l’extérieur, n’exposez pas les plantes trop tôt. Laissez plutôt germer à l’intérieur et laissez vos plantes pousser pendant quelques semaines. Faites les vérifications nécessaires pour vous assurer que les températures sont suffisamment élevées pour pouvoir déplacer vos plantes à l’extérieur. En général, il vaut la peine d’attendre quelques semaines pour des températures printanières plus chaudes !
  13. TROP DE LUMIÈRE >> Les graines n’ont pas besoin de lumière pour germer. Au contraire, trop de lumière peut réduire la probabilité de germination. Vous devez juste vous soucier de fournir de la lumière une fois que vos semis sortent complètement de terre. Assurez-vous de commencer avec une faible intensité lumineuse et de l’augmenter progressivement au fil du temps.
  14. LES NUISIBLES, LES OISEAUX, LES INSECTES… >> Croyez-le ou non, les graines de chanvre sont une composante importante de nombreux types de graines pour oiseaux ! Les oiseaux les aiment autant que vous. Mais les oiseaux ne sont pas les seuls animaux qui aiment mâcher vos graines. Parmi les autres créatures, les fourmis sont particulièrement enthousiastes à l’idée de manger de la racine pivotante provenant de graines germées. Pour protéger vos graines, utilisez des filets à oiseaux, des pièges à fourmis et d’autres mesures préventives comme l’huile de neem ou les pièges à escargots. Vérifiez souvent vos semences afin de pouvoir détecter les infestations et prendre des mesures avant qu’elles ne deviennent un problème.
  15. SOL TROP COMPACT >> Si le sol est trop compact, cela peut empêcher la germination des graines. Le sol compact prive les graines d’oxygène et un mauvais drainage augmente le risque de maladies et de moisissures. Avec des mains (propres), recouvrez les graines d’une légère couche de terre.
  16. UN TERRAIN TROP MEUBLE >> Lorsque le sol est trop meuble, la graine est entourée de trop d’air et ne peut donc pas absorber correctement l’humidité. Après avoir placé les graines, comprimez légèrement la terre avec vos doigts. Lorsque vous ajoutez de la perlite pour rendre votre sol plus aéré, elle passe à 10-20 %.
  17. TROP DE SOLS “CHAUDS >> Un sol trop “chaud” signifie qu’il contient trop de nutriments. Cela est particulièrement important pour les semences et les jeunes plants, car ils n’ont pas besoin de nutriments. C’est pourquoi il est préférable de ne pas les nourrir pendant les premières semaines de croissance. De nombreux terreaux commerciaux sont trop chauds pour la germination car ils contiennent des niveaux de nutriments mieux adaptés au cannabis mature. Utilisez des substrats “légers” pour les pousses non fertilisées ou de la terre de rempotage pendant la germination.
  18. POTS CROUSSÉS >> Après avoir fait germer les graines, les racines de vos plantes de cannabis auront besoin de beaucoup d’espace pour pousser, alors assurez-vous d’utiliser des pots de la bonne taille. De plus, ne faites pousser qu’une seule graine dans chaque pot afin qu’elles n’aient pas à se battre pour la lumière ou les nutriments disponibles dans le sol. Si votre espace ou vos ressources sont limités, il vaut mieux faire pousser moins de plantes qui peuvent se développer que trop de plantes dans une salle bondée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Contact